Systéme

TÉLÉCHARGER PHOTO DE WYDAD GRATUIT

By admin on octobre 6, 2020 0 Comments

Ouattara, Mohamed Mohamed Ouattara. Agenda chargé pour Nasser Bourita à Beyrouth. Espaces de noms Article Discussion. A la fin de cette saison le Wydad participa à la Coupe Mohamed V et eu à affronter l’équipe nationale de Roumanie face à laquelle il ne s’inclina qu’aux penaltys après avoir dominé toute la rencontre. Renforcés par Petchou les rouges firent un massacre en championnat et remportèrent leur 10eme titre de Champion du Maroc; cette saison le Wydad joua toutes ses rencontres à guichets fermés et il fallait souvent venir tot au stade pour ne pas rater les premiers buts des Rouges qui bouclaient souvent le score en 1ere mi-temps. Housni, Rachid Rachid Housni. Localisation de deux mineures portées disparues dans des circonstances douteuses.

Nom: photo de wydad
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 21.84 MBytes

La première manche allait se jouer entre le WAC et le Raja pour le compte de la 27eme journée du Championnat. Rang Nom Période 1. Mohamed Nahiri a 7 titularisations. Ligue du Chaouia 5 [ 5 ]. Lors du match retour dans un stade plein à craquer le WAC devra attendre toute une mi-temps avant de faire tomber le Champion algérien; d’un premier coup de Moussa N’daw puis Mijid Bouyboud et encore Moussa N’daw.

Le Wydad en Debout droite à gauche: Assis droite à gauche: La lutte nationale à l’origine de la Création du Wydad Athletic Club: L’origine de la création du Wydad Athletic Club, se trouve dans la résistance à l’oppression du protectorat.

Ainsi, bien avant l’indépendance, le port photi Casablanca était entouré d’un grand nombre de piscines, et pour pouvoir avoir accès à ces piscines, il fallait appartenir à un club, clubs qui étaient crées et gérés par des européens.

Mais rapidement le nombre de marocains devint trop important ce qui provoqua une certaine forme de crainte de la part des européens qui renvoyèrent les ‘indigènes » des clubs. Se ainsi qu’est venue l’idée de la création d’un club hpoto des marocains, de telle sorte à permettre aux juifs et aux musulmans de se baigner dans les piscines du port.

Ainsi vint l’idée de créer le club du Wydad avec pour objectif avoué de participer wdad compétitions de Water Polo Tout ne fut pas très facile, car après avoir demandé plusieurs fois l’autorisation aux autorités françaises pour la création du club, demandes qui furent chaque fois sans réponse, les Wydadis de la première heure Haj Mohamed Benjelloun et le docteur haj Abdellatif Benjelloun Touimicontactèrent l’association franco-marocaine pour tenter le régler le problème de l’enregistrement du club.

C’est ainsi que le résident général Nogues intervint personnellement pour autoriser la création du Wydad, ceci phoho certaines conditions très contraignantes: C’est ainsi que le 8 Mai pour la première fois au Maroc, fut crée un club par des marocains.

Les Premiers Dirigeants Wydadis: Les membres du premier comité directeur du Wydad étaient: Haj Mohamed Benjelloun présidentMaitre Mohamed Zarouk, Mohamed Ben Lahsan, Hpoto Mohamed Ben Mohamed Ben Lahsan Benjelloun, Ralph Botbol, Charles Benchetrit, Docteur Bienvenu, Lucien Bilikrinieu, Pierre André, Boravel, Croné Vivirel, Mohamed Masson Il faut noter enfin le grand apport du docteur haj Abdellatif Benjelloun Touimi, qui devait s’occuper de la rédaction des statuts du club, ce dernier eut l’idée de créer des statuts généraux et non pas spécifiques à la natation, de telle manière à pouvoir créer d’autres sections pour le club, c’est ainsi qu’est apparut le basket ball en et le football ensection qui fut crée par l’inoubliable Haj Tounsi alias Père Jégo.

Le Wydad en Debout de gauche à droite: Mohamed Benjelloun, En maillots: Assis de Gauche à droite: Driss, Kabour, Chtouki, Abdeslam, Ouzi. Le Wydad fut à l’avant-garde des équipes nationalistes au Maroc, puisqu’il était composé en majorité de joueurs marocains. L’équipe était sous la férule de Lahcen Tounsi, plus connu sous le nom de Père Jego, qui fut le co-fondateur de la section football et son secrétaire général jusqu’en Le premier match ds Wydad eu lieu en septembre face à l’USM et se solda par une défaite ; les joueurs photl portèrent le premier maillot du WAC étaient: Première équipe du Wydad en Au cours de cette rencontre finale, l’USM ne put battre le Wydad qu’avec grande difficulté et par le score fort modeste d’un but à zéro.

Les joueurs qui participèrent à cette finale étaient: En réponse à la belle prestation du Wydad, la fédération, institua un nouveau règlement qui obligeait les clubs à faire jouer au moins 5 européens dont un français au minimum. Sur la photo la première équipe du Wydad qui joua au Stade Philip. Après avoir joué pendant deux saisons la « Coupe de la Guerre », les autorités françaises, décidèrent de refaire jouer le championnat.

wydad – Blog de tjr-wac

Ainsi, même s’il s’était avéré plus fort que la plupart des autres clubs de D1, le Wydad se retrouva en 2eme division, pour une saison. La montée fut réussit suite à la victoire face à l’Ittihad Arribati par un but à zéro.

A noter que la fédération de l’époque était gérée par des équipes de 1ere pboto, qui avaient refusé la montée du Wydad l’année précédente. Lorsque le Wydad remporta son match face à l’Ittihad Ribati, et devait ainsi monter en 1ere division, la fédération lui imposa un autre match qui devait l’opposer à l’Ittihad de Meknes USDM.

Ce match eu lieu à huit clos à Meknes et durant le mois de ramadan, l’équipe de Meknes étant composée en majorité de non musulmans. Le Wydad remporta ce match sur un but de Ben Messaoud à la 12eme et reçu une lettre de la fédération validant la montée en 1ere division et regrettant la défaite de l’Ittihad Meknes. Le Wydad découvrait les injustices de la fédération et les combattait avec succès, ceci fut l’une des raisons de sa popularité auprès wgdad la population marocaine.

  TÉLÉCHARGER ROUNDTABLE RIVAL GRATUIT

Kadmiri qui a participé à la montée n’est pas sur la photo. Le Wydad remporta cette saison 14 matchs, concéda dee nuls et 2 défaites; marquant en 18 rencontres pas moins wydax 47 buts.

Wydad-Ahly Tripoli: match reporté !

Debout de gauche à droite: Assis de gauche à droite: C’est d’ailleurs lors d’une rencontre face au SCBA que le Wydad fis sensation politiquement à l’étranger en refusant de jouer une rencontre très importante tant que le drapeau du Maroc ne flottait équitablement aux cotés du drapeau français.

En le Wydad réussi à remporter toutes les compétitions sur lesquelles il étaient engagé, ainsi en Championnat il pris la première place avec un total de 18 victoires, trois nuls et une seule défaite, marquant pour l’occasion plus de 62 buts.

Puis ce fut au tour de du Championnat d’Afrique du nord de s’offrir au Wydad. Après avoir aussi remporté le titre de Champion du Marocle Wydad remporta aussi l’édition de ceci malgré une incroyable défaite face à l’UDSM à Casablanca même sur le score de 3 buts à 1, défaite qui allait être effacée lors du match retour grâce à une très belle victoire 4 buts à 0.

La passe de trois allait être suivie par un autre titre en championnat du Maroctitre auquel se rajoutaient les titres obtenus en Championnat d’Afrique du Nord entre et C’est à partir de ces exploits que l’histoire effective du Wydad prenait son envol. En parallèle à ces résultats sportifs, le WAC symbolisait aussi les victoires des marocains sur les français.

Chtouki, Abdeslam et Driss, la triplette du WAC qui allait atterrir au Barca, mais le Prince de l’époque « Moulay Hassan », avait refusé que ce transfert ne se réalise afin de laisser au pays les grands hommes qui allaient contribuer à son indépendance. R Moulay Abdellah, en premier plan, de droite à gauche: Le dernier titre remporté par le Wydad lors du protectorat était le titre de champion du Maroc enle 5eme titre du club. Les équipes qui composaient le championnat national étaient les suivantes: Le Père Jégo, fondateur et entraineur de l’équipe de football du Wydad, avec laquelle il remporta les plus beaux titres vécu ses plus belles années de gloire.

Il mourût en Le dur choix de la continuité: Au lendemain de l’indépendance, un dur choix attendait les dirigeants du Wydad, fallait il continuer l’aventure? En effet deux théories s’opposaient à l’époque, la première partait du fait que le club était le symbole de la lutte pour l’indépendance, que sa tâche consistait à donner l’espoir aux populations marocaines en cette période d’occupation et qu’elle était maintenant terminée car le pays avait retrouvé son indépendance; il fallait donc dissoudre le Wydad et arrêter son activité car il ne pouvait pas participer aux championnats nationaux comme un simple club comme les autres puisqu’il n’était pas un simple club.

Finalement la seconde théorie l’emporta sur la première, à la plus grande joie des millions de marocains qui ne pouvaient imaginer la disparition de ce monument de l’histoire du Maroc; c’est ainsi qu’a partir de ce moment, ceux qui n’étaient pas directement supporters du Wydad devenaient supporters d’une autre équipe et du Wydad.

Après le départ des français du Maroc, il fut décidé de créer la Fédération Royale Marocaine de Football qui aurait pour objectif de gérer les compétitions et équipes nationales.

La première des décisions fut de créer la première division de football et pour cela tous les clubs furent mis en compétition pour une des 16 places de l’élite et l’ensemble des joueurs se retrouvaient libre d’aller dans le club de leur choix.

Ainsi le Wydad se retrouva envahie par les meilleurs joueurs du pays qui désiraient tous porter le fabuleux maillot rouge. Lors de la saison suivante, le WAC s’est vu battre par le destin, en effet cette saison fut marquée par le forfait général de l’Union Sportive Marocain USM qui avait été battue par le Wydad en aller et retour, ce forfait fit perdre au WAC les 4 points de la victoire tandis que son concurrent direct, le KACM n’en perdit que deux, une différence qui fit prendre au titre la route de Marrakech.

Le Wydad devra ensuite attendre jusqu’en pour remporter son septième trophée en Championnat, cette fois ci les Rouges étaient coachés par un très grand nom du football mondial, le célèbre Prince du Parc, Abderahmane Belmahjoub qui était rentré au Maroc après une belle carrière en France et qui sévissait au Wydad en tant qu’entraineur joueur durant cette fabuleuse saison ou les rouges remontèrent sur la plus haute marche du podium. Un beau championnat remporté face au nouvel ennemi, le RCA suite à un coude à coude qui se termina par une fin de saison rocambolesque, en effet les rouges qui avaient un point d’avance sur leur poursuivant se devaient de remporter la dernière journée face au FUS, club qui était menacé par la relégation.

La rencontre qui se jouait à Casablanca vit les rouges dominer le match et marquer l’unique but de la partie, mais les joueurs rbatis s’emportèrent au point que l’arbitre décida d’arrêter la rencontre et quitta le terrain.

La FRMF pris alors une de ces décisions historiques et fit rejouer le match au lieu de donner la victoire du Wydad, et c’est ainsi que le Wydad dut regagner une seconde fois la rencontre dans un stade d’honneur vide car à huit clos, cette fois ci sur le score de deux buts à un, ce qui lui permettrait de devenir champion du Maroc pour la 7eme fois.

Les Rouges pouvaient alors participer à la Coupe Mohamed V, la prestigieuse compétition organisée chaque saison au Maroc et qui rassemblait les meilleurs clubs du Monde qui jouaient contre le Champion national.

Cette saison la Coupe avait pour invités le mythique Real Madrid, tout récent vainqueur de la Coupe d’Europe des Champion face au Partizan de Belgradel’autre invité n’était autre que le célèbre Boca Juniors de Buenos Aires, le célèbre club argentin qui a enfanté plus tard Maradona, enfin le dernier invité étaient les FAR de Rabat renforcés par Akesbi.

  TÉLÉCHARGER CHEB BILAL GHIR LBARAH MP3 GRATUITEMENT

Wydad Casablanca

La première rencontre opposait le Wydad au Real Madrid, étaient présents lors de cette rencontre toutes les stars du pgoto madrilène, Gento, Amancio et Serena qui avaient marqué les deux buts de la finale de Coupe d’Europe. Le Wydad quant à lui alignait ses meilleurs joueurs menés par le Prince Belmahjoub, Khalfi et Sahraoui. La rencontre débuta sur les chapeaux de roue et les Wydadis montrèrent de très belles choses face au meilleur club d’Europe, la première mi-temps se terminait sur un score nul La seconde mi-temps allait être cependant plus difficile pour les marocains qui marquèrent le coup face à des joueurs professionnels et pas n’importe lesquels.

Ainsi à la 71 minute Amancio le buteur des merengue ouvrit le score pour doubler la mise 12 minutes plus tard.

photo de wydad

Le Wydad avait laché mais après un combat acharné. La victoire revenait aux espagnols qui allaient par la suite emporter la Coupe; les rouges quant à eux s’inclineront pour le compte de la 3eme place face aux FAR.

Trois ans plus tard le Wydad revient sur le devant de la scène et remporte son 8eme titre de Champion du Maroc grâce à de grands joueurs tels que Zahid, Sahraoui, Zeghrari ou le gardien Yachine que l’on retrouve sur la photo ci dessous. Ce dernier allait d’ailleurs réaliser un match épique face aux FAR de Rabat lors d’une confrontation historique à Casablanca avant de quitter le terrain sur blessure et laisser son équipe battre les militaires à 10 contre Ce titre sera suivi de la participation à la Coupe Mohamed V, ou le Wydad eu à affronter le Bayer Munich de Beckenbauer et Gerd Muller, une défaite par 3 à 0 sanctionna cette rencontre ainsi qu’une autre défaite face à Sao Paulo lors du match de classement.

Le Wydad Champion du Maroc en La malédiction de la Coupe du Trône: L’histoire d’Amour entre le Wydad et la Coupe du Trône ne débuta pas sous les meilleurs auspices.

En effet il fallut attendre la 5eme finale pour enfin voir les Rouges remporter le prestigieux trophée, tant le destin s’acharnait sur les Wydadis. Lors de la première finale en par exemple, le score finale était d’un but partout, mais quelqu’un décida que le titre reviendrait à l’adversaire du jour, le Mouloudia d’Oujda car il avait marqué en premier, un règle inventée pour l’occasion alors que le règlement impliquait normalement de faire rejouer le match ou au pire de phto donner gagnant à l’équipe qui aurait obtenu le plus de wyddad, le WAC en l’occurence.

La quatrième finale, l’une des plus belles jouées à ce jour, vit après un mauvais début de match un grand Wydad revenir au score face au KACM, mais une fois de plus le destin bascula du coté adverse en faveur des adversaires du jour, score finale en faveur des marrakchis. C’était la dernière fois que le Wydad perdait une finale de Coupe du Trône pour rentrer dans pboto longue série de 9 finales gagnées.

Il aura donc fallu attendre pour enfin voir les Rouges porter le trophée offert des mains de Hassan II. Mais une fois de plus la malédiction de la Coupe du trône semblait s’abattre sur les Rouges et les massaouis égalisèrent et menèrent la fin de la rencontre au nul. Il fallait jouer un match d’appuis qui aurait lieu à Meknès.

Cette rencontre qui était suivie par un très grand nombre de supporters fassis, vit une superbe équipe du WAC emmenée par un magistrale Zeghrari remporter le match suite à un magnifique but de Mehdi.

photo de wydad

La RSS était incontestablement la meilleure équipe du Royaume à cette époque et venait de remporter le titre de Champion du Maroc qui était avait été devancé la wyrad précédente par le titre en Coupe du Trône, c’était donc deux doublés que tentaient de remporter les Settatis.

La finale de la coupe du Trône eu lieu wycad 14 avril devant le Roi Hassan II à Casablanca dans le stade wdad devant plus de La rencontre vit un grand Wydad s’attaquer à la forteresse Settati et sur une superbe frappe lointaine de Abdelhak le gardien ne put que dévier vers la barre qui renvoya le ballon vers Zahid qui marqua le but de la victoire.

Entre temps la RSS s’était vu expulser son capitaine d’équipe et meilleur joueur Slimani. Le Photoo tenait son match et au passage son premier trophée en Coupe du Trône. Les vainqueurs de ce premier trophée avaient pour nom: Le Wydad rentrait donc dans les années 70 après avoir remporté le seul titre qui d à son palmarès, une belle décennie attendait les Rouges.

Le Wydad en La décennie du renouveau: Bidida, Moujahid, Hassan, Ali, Baani. Le premier coup réalisé par Abderazzak Mekouar fut le match amical face au FC Barcelone de Yohan Cruyff enune rencontre qui fut jouée dans le petit stade du Père Jégo et qui attira wydac immense foule. Le score de cette rencontre fut en faveur des visiteurs qui l’emportèrent sur le score de trois buts à un, mais ce fut une immense fête du football qui devint une habitude par la suite car les rouges accueillirent ensuite d’autres grands noms du football tels que l’Ajax, Liverpool, Marseille, Saint Etienne ou Everton.

Wydad – Barça en amical en